Limiter la propagation

Traquer la résistance

Améliorer la prescription

Développer de nouvelles solutions

 

Les laboratoires jouent un rôle essentiel dans l’identification précoce des cas de tuberculose active (TB), qui est un facteur clé pour l’élimination de cette maladie à l’échelle mondiale. Afin de répondre aux objectifs de l’OMS pour la prévention de la transmission de la tuberculose et l’amélioration des soins aux patients, le dépistage rapide des sujets avec suspicion de tuberculose à l’aide de tests de diagnostic moléculaire sensibles est recommandé par le Global Laboratory Initiative (GLI) et le European Tuberculosis Laboratory Initiative (région européenne de l’OMS). Ces deux groupes d’experts internationaux recommandent l’utilisation du test Cepheid Xpert MTB/RIF comme test de première intention, plutôt que l’examen microscopique de frottis ou la technique LIPA (Line Probe Assay) en association avec des méthodes de culture cellulaire pour les tests de sensibilité aux antibiotiques.1,2

Dans son article, la GLI a ébauché un algorithme préférentiel pour promouvoir l’accès universel des patients aux tests rapides pour la détection de la tuberculose et la résistance à la rifampicine.1 Pour en savoir plus sur le modèle de la GLI, cliquez ici.

1. Global Laboratory Initiative. GLI model TB diagnostic algorithms. Consulté en mars 2017. http://www.stoptb.org/wg/gli/assets/documents/GLI_algorithms.pdf 
2. European Tuberculosis Laboratory Initiative. Algorithm for laboratory diagnosis and treatment-monitoring of pulmonary tuberculosis and drug-resistant tuberculosis using state-of-the-art rapid molecular diagnostic technologies. Consulté en mars 2017. http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0006/333960/ELI-Algorithm.pdf

© 2019 Cepheid.